11/05/21 - Intelligence artificielle et environnement : une loi de plus, Monsieur Asimov !

Conférence

Aux quatre "lois d'Asimov", un nouveau commandement semble désormais indispensable : « l’intelligence artificielle ne peut porter atteinte à la planète et à l’environnement ».

Dans les années 40, alors qu’il imaginait des lois visionnaires pour les robots dans sa série de nouvelles, Isaac Asimov ne pouvait anticiper tous les dilemmes engendrés par le développement de l’intelligence artificielle (IA). Aux quatre "lois d'Asimov", un nouveau commandement semble désormais indispensable : « l’intelligence artificielle ne peut porter atteinte à la planète et à l’environnement ». Aujourd'hui la question est en effet de savoir s'il est possible de concilier l’essor du numérique et l’urgence écologique. Au-delà des positions idéologiques, c’est une approche scientifique de la question qui nous est présentée par Stefano Bianchini. En s’appuyant sur des données concrètes et une définition opérationnelle de l’IA, il nous montre comment une méthodologie de l'étude de l'impact de l'innovation permet d'ouvrir des pistes de réflexion plus nuancées pour l'avenir.

Date : 11 mai 2021 de 16h45 à 17h45
Gratuit, sur inscription


Intervenant

Stefano Bianchini est maître de conférences à la faculté de Sciences économique et de gestion de l'Université de Strasbourg et chercheur au Bureau d'économie théorique et appliquée (BETA). Ses recherches portent sur l'économie de la science et de l'innovation ainsi que sur les méthodes d'évaluation de leur impact. Il agit comme expert depuis plusieurs années dans les commissions européennes en relation avec le développement des technologies issues de l'intelligence artificielle.